Nominee

Design Leadership Prize:
Focus Ageing Society

 
 

Grünräume für
die zweite Lebenshälfte

Arbeitsgemeinschaft AGR

Alter Grün Raum in Kooperation mit der ZHAW Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften

Petra Hagen Hodgson, lic. phil.I, BSLA, Kunsthistorikerin und Germanistin, Dozentin ZHAW


Peter Eberhard, Dipl. Arch. ETHZ, SIA, Prof. em. ZHdK


Supported by:

Age-Stiftung, Walder Stiftung, Gesundheitsförderung Schweiz, Wohnbaugenossenschaften Schweiz, Stiftung Solidaritätsfonds, Pensimo Mangement AG


www.alter-gruen-raum.ch

Le jardinage est à la mode. Des idées telles que l’Urban Gardening et le Guerilla Gardening permettent de populariser le sujet même parmi les jeunes générations. Elles ont contribué à la redécouverte du jardin comme espace de détente, utile et commun, et ont également aidé à lancer un projet de recherche comme «Espaces verts pour la deuxième moitié de la vie». D’une part, il s’agissait là de la conception et de la mise en œuvre pratiques de jardins et d’espaces verts pour des personnes âgées vivant de façons différentes. D’autre part, les expériences et connaissances obtenues durant ce processus ont été rassemblées dans un guide appelé «Gartenbox», qui offre à toutes les personnes intéressées diverses instructions et outils décisionnels pour des jardins et des espaces verts adaptés à l’âge. En outre, dans le cadre du projet, le réseau d’experts existant composé d’architectes, de paysagistes, de concepteurs de jardins, de chargés de l’environnement et de spécialistes de la culture a créé AGR AlterGrünRaum – AgeVertEspace –, qui soutient à l’aide de conseils et d’actions la mise en place d’espaces verts adaptés à l’âge.


Comments of the nominators

Ce projet confirme scientifiquement, et rend officiel, le fait que le jardinage commun des personnes âgées est bon pour la santé, qu’il améliore la qualité de vie, encourage la variété des espèces et revalorise également les quartiers d’habitation sur le plan esthétique – même si cette conclusion ne surprend pas vraiment. Ce sont surtout les analyses complexes des projets de jardins qui séduisent, ainsi que les instructions pratiques qui en sont tirées. Il faut espérer que cela contribuera à faire des espaces verts pour la deuxième moitié de la vie un phénomène de masse.