Winner

Furniture Design

 
 

Stabellö

La «stabelle» est un type de chaise traditionnel répandu dans les Alpes germanophones. Fabriquée en bois massif, elle se distingue par des pieds placés en biais et un dossier pris dans l’assise. Utilisée depuis des siècles dans les fermes, on la retrouve encore souvent dans les auberges, les refuges de montagne ainsi que dans les maisons à la décoration rustique et champêtre.


Stabellö reprend des éléments importants de la chaise traditionnelle – l’assise et les pieds en bois tourné sont en bois massif –, mais en revisite un aspect décisif: afin d’améliorer le confort d’assise, les dossiers des deux variantes sont fabriqués en bois stratifié déformé tridimensionnel. À la différence de la véritable «stabelle», il n’est pas pris dans l’assise, mais relié à cette dernière à l’aide d’une vis bien visible à l’arrière de la chaise. Deux trous imposants forment un «visage» sur le dossier et servent en outre de poignée.

Commentaire du nominateurs

Une nouvelle interprétation intéressante d’un type de chaise centenaire, qui se justifie déjà par une revalorisation fonctionnelle importante. La tentative de donner à la chaise un visage sympathique est également très réussie. Un détail de construction, le fait de relier le dossier au siège, surprend par sa sincérité et saura faire parler de lui dans la confrérie. Ce qui ne peut pas faire de mal.


Comments by the Jury

À l’ère du design rétro, il est déjà rafraîchissant que le produit servant de point de départ du travail ne soit pas encore une fois un classique du XXe siècle, mais un type de meuble bien plus ancien, la stabelle communément utilisée dans les Alpes. La chaise Stabellö se présente comme la nouvelle interprétation d’une chaise en bois traditionnelle, qui rompt avec son modèle historique sur un point essentiel: la forme et la construction du dossier. À la place d’un dossier fabriqué à partir d’une planche de bois massif, le dossier ergonomique de Stabellö est en bois stratifié déformé tridimensionnel, relié de plus au siège à l’aide d’une construction en métal légèrement élastique. La nette amélioration du confort d’assise visée justifie le projet, et convainc le jury.